Félicitations ! Votre enfant vient de naître et vous le tenez enfin dans vos bras… Vous vous remettez doucement de l'accouchement et l'allaitement se met en place.

Comment pratiquer sereinement la méthode Billings pendant la durée de l'allaitement ? Vais-je être capable d'identifier mon retour de couches ? Comment m'observer ?

Quand vous allaitez votre bébé, deux nouvelles hormones sont en compétition avec les œstrogènes et la progestérone :

  • L'ocytocine d'une part (sécrétée quand vous êtes en contact avec votre bébé pour favoriser la montée de lait)
  • La prolactine d'autre part (quand il y a succion, cela déclenche la montée de lait)

Ce sont ces deux hormones qui vont retarder votre ovulation pendant votre allaitement. L'ovulation est bloquée dans 80% des cas. Si vous n'allaitez pas, l'ovulation aura lieu environ 6 semaines après l'accouchement.

Si vous avez choisi d'allaiter, voici quelques conseils pour démarrer sereinement vos observations.

Dès l'arrêt des saignements (ou lochies, qui durent 20 jours à 1 mois), commencez à noter vos observations dans un tableau, de préférence avant les tétées. Profitez des premières semaines pour bien identifier votre PIB (Profil Infécond de Base), en commençant par 15 jours d'abstinence. Pendant l'allaitement, vous pouvez avoir deux PIB qui alternent, donc pas de panique si vous observez des périodes avec sécrétions et des périodes sèches. Si les observations se répètent de jour en jour, c'est que les sécrétions sont infertiles, il s'agit de votre PIB.

C'est un changement dans vos observations qui vous indiquera quand vous entrez en période fertile.

Quand les tétées s'espacent, que votre bébé fait ses nuits, ou si vous commencez à sevrer votre bébé, vous pouvez avoir des démarrages de périodes fertiles qui n'aboutissent pas au jour sommet et donc à l'ovulation. Pas de panique, la règle du PIB interrompu s'applique: attendez 3 jours complet d'abstinence après le retour au PIB puis recommencez la règle du 1 soir sur 2.

Quand vous aurez identifié le jour sommet, et donc l'ovulation, sachez que la phase post-ovulatoire peut être plus courte que pour un cycle type. Au lieu des 12 à 16 jours habituels, vos menstruations peuvent revenir seulement quelques jours après le jour sommet. C'est tout à fait normal, la phase post-ovulatoire s'allongera au fur et à mesure des cycles suivants.

Quoiqu'il arrive, faites appel à une monitrice Billings ! Elle pourra prendre du recul pour interpréter vos observations, elle vous rassurera et vous donnera de bons conseils.

N'oubliez pas qu'après une naissance, vos cycles peuvent être complètement différents de ceux que vous aviez observés avant la grossesse. Ne vous alarmez pas si vos observations ne sont pas les mêmes qu'avant !

MAMA (méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée) Il s'agit d'une méthode naturelle. Quand vous allaitez, à cause de la sécrétion d'ocytocine et de prolactine, vous êtes infertile si :

  • Vous avez au moins 6 tétées par jour, dont 1 la nuit
  • Vous respectez 4 heures entre les tétées de la journée, 6h entre les tétées de la nuit
  • Vous n'observez pas de saignements
  • L'allaitement doit être exclusif (pas de biberon, pas de tire-lait)
  • Votre bébé a moins de 6 mois